Cabinet d’ostéopathie Anne Charlotte Ayach

Bienvenue sur le site d’Anne Charlotte AYACH, Ostéopathe D.O.

 

   Je suis heureuse, en tant qu’ ostéopathe DO, de vous accueillir sur mon site qui va vous permettre de mieux connaitre mon activité, savoir quand consulter, et d’autres informations concernant l’ ostéopathie et de sa pratique par les ostéopathes.
   A travers ce site, vous découvrirez les indications de l’ ostéopathie, mais aussi quand consulter et si avez droit à un remboursement par votre mutuelle.
   Installée dans le quartier Massy-Opéra I, je vous accueille dans mon cabinet et met mes compétences à votre service.
   Je vous souhaite une agréable visite et une formidable découverte à ceux et celles qui ne connaissent pas encore l’ ostéopathie.

Anne Charlotte Ayach
Anne Charlotte Ayache, Osteopathe

Billets sur l’ostéopathie

Réglementation relatif aux actes et aux conditions d’exercice de l’ ostéopathie
Les praticiens justifiant d’un titre d’ ostéopathe sont autorisés à pratiquer des manipulations ayant pour seul but de prévenir ou de remédier à des troubles fonctionnels du corps humain … lire la suite

L’ ostéopathie c’est quoi ?
L’ ostéopathie est une approche thérapeutique non conventionnelle qui repose sur l’idée que des manipulations manuelles du système musculo-squelettique et myofascial permettent de soulager certains troubles fonctionnels.

Ostéopathie pour qui et pour quoi ?
Il existe de nombreux motifs de consultation en ostéopathie qui s’adresse aux personnes de tous ages (nourrissons, enfants, sportifs, adultes, personnes âgées) … lire la suite

 

Les limites de l’ ostéopathie

En posant son diagnostic ostéopathique spécifique, l’ ostéopathe recherche aussi « les diagnostics d’exclusion », c’est-à-dire les manifestations cliniques qui relèvent d’une autre discipline que la sienne (chirurgicale, médicale, kinésithérapique) ou qui ne sont pas justifiables d’un traitement ostéopathique utilisé seul.
 
L’ ostéopathie ne prétend pas tout soigner. Elle ne propose pas de guérir les maladies dégénératives (cancer, sida, sclérose en plaque, parkinson, etc, …), les maladies génétiques (mucoviscidose, myopathie, etc, …) pas plus que les maladies infectieuses ou les fractures.
 
Cependant, même si l’ ostéopathie ne peut avoir d’action sur ces affections, l’ ostéopathie peut avoir une action sur les conséquences, en particulier la douleur, par libération des tensions des structures environnantes, et sur l’approche psychosomatique qui peut en résulter.

 

Grands principes de l’ostéopathie

L’ ostéopathie repose sur 3 principes essentiels :

  • Le corps est une unité fonctionnelle/biologique : il serait techniquement impossible qu’il se passe quoi que ce soit dans une partie du corps sans que les autres ne soient influencées.
    Cela explique que les manipulations se fassent parfois sur des zones éloignées du centre de la douleur.
    Lorsque cette adaptation ne se réalise pas spontanément, il y a un déséquilibre jouant un rôle important dans l’apparition ou l’aggravation du trouble.
  • La structure gouverne la fonction et vice-versa : il y a une relation évidente entre les os, les articulations, les muscles, les tendons et les nerfs et la façon dont ceux-ci affectent le fonctionnement des systèmes circulatoire, digestif, génito-urinaire, respiratoire, etc.…
    Une interrelation étroite et réciproque se fait par l’intermédiaire des systèmes nerveux et hormonal.
  • Le corps a une tendance naturelle à s’autodéfendre et s’autoréguler : le travail de l’ ostéopathe consiste à libérer le mouvement des structures visant à rendre au patient son potentiel optimal d’adaptation.

    L’ ostéopathe ouvre la voie vers cette autodéfense naturelle.